Entrevue avec  Alexia Guilbert Coach de vie
Entrevue avec  Alexia Guilbert Coach de vie

Entrevue avec Alexia Guilbert Coach de vie

C'est une femme solaire qui enchante le mois de juillet d'Inspiration. J'ai rencontré Alexia il y a deux ans lors d'un évènement pour entrepreneures.
Nous nous sommes retrouvées des mois plus tard pour un grand moment en séance portrait. C'est ce jour-là que notre amitié est réellement née.
Alexia accompagne les femmes à devenir imparfaitement elles-mêmes, toujours avec sa bienveillance et un enthousiasme communicatif. Son jeu de cartes vient de sortir dans toutes les librairies. Elle nous raconte dans cette interview, son parcours et comment elle a fait de ses rêves une réalité !
Portraits réalisés le 19 juillet.

Alexia Guilbert
Alexia Guilbert
Pourrais-tu te présenter ? Quel métier exerces-tu ?
Je suis Alexia GUILBERT et j’ai 48 ans. Je suis joviale, enthousiaste et bien dans mes baskets. Pourtant, j’ai été une « Madame Parfaite » jusqu’en 2015. J’avais un niveau d’exigence très élevé vis-à-vis de moi et je voulais tout contrôler dans ma vie et celle des autres ! C'est pour cette raison qu'aujourd'hui je suis coach de vie et j'accompagne les femmes à se libérer du perfectionnisme et de la charge mentale.
Je suis aussi maman d’une belle jeune femme de 22 ans. C’est ma grande fierté après avoir été maman solo durant quelques années car elle est très épanouie, bien alignée dans sa vie et ses décisions.
Peux-tu nous présenter ton parcours professionnel ?
J’ai d'abord été assistante sociale auprès d’enfants déficients visuels puis pendant 15 ans responsable de développement social territorial pour un groupe de protection sociale. En 2017, j’ai décidé de « faire le grand saut » et de me lancer dans l’entreprenariat. J’ai donc ma propre entreprise depuis le 1er septembre 2017 alors que je n’aurais jamais pensé en être capable ! Aujourd’hui je suis coach pour les femmes qui ont envie de devenir parfaitement imparfaites et bien dans leurs baskets.
Je me dis que je fais le plus beau métier du monde : accoucheuse de potentiels !
Alexia Guilbert
Que préfères-tu le plus dans ton métier ?
La relation humaine, le lien, le contact ! C’est ce qui me guide chaque jour. Lorsque j’assiste à la métamorphose de mes clientes cela me touche au plus profond de moi. C’est comme si à chaque fois, elles me permettaient de devenir une meilleure personne. Je ressens alors mon alignement et ma contribution à un monde plus juste. Elles arrivent très souvent perdues, sans savoir exactement ce qu’elles veulent ni où elles ont envie d’aller. Et lorsqu’elles repartent avec des étoiles dans les yeux et une ouverture de cœur c’est juste incroyable ! Je me dis que je fais le plus beau métier du monde : accoucheuse de potentiels !
Quels sont tes projets en cours ?
A ma grande fierté, je viens de sortir un jeu de cartes d’auto-coaching « De Madame Parfaite à parfaitement moi » pour permettre à toutes les wonder women du quotidien de lâcher le perfectionnisme et la charge mentale. C’est un rêve de gosse de voir mon nom sur les étagères des magasins et là, j’ai parfois encore du mal à croire que ce rêve est devenu réalité ! Il est vendu en francophonie dans toutes les librairies et aussi sur le net.
Je termine également l’écriture d’un livre qui sortira au printemps 2022 et depuis le début de l’année je remanie mes accompagnements. Il y aura donc de nouvelles propositions dès la rentrée de septembre avec des accompagnements encore plus puissants. Mais chuut je laisse encore un peu la surprise !
As-tu toujours voulu faire ce métier ?
J’ai toujours voulu être dans l’accompagnement et c’est ce que j’ai fait en devenant assistante sociale, un métier que j’ai adoré. Concernant le coaching, je ne savais même pas que cela existait jusqu’en 2015. Alors comme tu peux le remarquer, c’est assez récent. Par contre cela a été une évidence. C’est en prenant rendez-vous avec une coach que j’ai compris que ce qu’elle faisait de manière professionnelle, je le faisais spontanément (et sans être rémunérée !!!) depuis de nombreuses années avec mes copines, mon entourage. Cela a été un réel déclic et j’ai tout mis en place pour me former et exercer le plus rapidement possible. Aujourd’hui, je suis pleinement épanouie dans ce domaine professionnel, à tel point que je n’ai jamais l’impression de travailler !
Alexia Guilbert
Alexia Guilbert
Quelles sont tes passions ?
En premier lieu mon métier. Il y a tellement de facettes et tellement de manière de l’exercer, l’affiner. Les découvertes sont infinies tant par les personnes que je rencontre que par tout ce qui touche au développement personnel : les vidéos, les livres, les formations. Au début, je suis même devenue boulimique de toutes ces connaissances que je voulais acquérir…
La lecture fait également partie intégrante de moi. Je vibre les livres et principalement les romans. Je vis pleinement les émotions des personnages, à tel point que lorsque j’ai terminé un livre, je reste encore quelques jours dans l’ambiance et j’ai du mal à quitter l’histoire.
J’adore aussi voyager, passion que j’ai transmise à ma fille. Cela peut paraître cliché mais prendre l’avion, quitter mon environnement pour explorer d’autres pays, d’autres façons de vivre c’est une nourriture pour mon âme. Je crois que je ne pourrais plus vivre sans voyager. Ils me permettent d’en apprendre beaucoup sur moi-même et sur l’être humain. Je suis curieuse des goûts, des odeurs, des paysages, des habitudes et des visages que je ne connais pas.
Quels sont les livres qui t'ont le plus marqué ?
C’est un vaste sujet car il faut savoir que j’adore lire depuis toute petite. J’ai toujours un ou plusieurs livres en cours et cela fait partie de mon hygiène de vie. Mais l’un de ceux qui m’a le plus marqué c’est « Transformez votre vie » de Louise Hay. Il a une histoire toute particulière car il m’a été conseillé par une coach en 2015 alors que j’étais dans une bien mauvaise période. Je n’ai pas réussi à le lire la première fois que je l’ai ouvert. Je n’étais sans doute pas prête. Et puis quelques semaines après je l’ai repris et c’est comme si tout s’éclairait dans ma tête ! J’avais toutes les réponses à mes questions existentielles écrites noir sur blanc. Comme un mode d’emploi de la vie qu’il suffisait de suivre pour avancer et aller mieux. Une découverte, puissante et motivante. Depuis ce livre me suit et je me suis formée à cette méthode qui est la base des stages que je propose actuellement.
Et en moins "fun", un livre m'a littéralement "sauvé la vie". Il s'agit de l'ouvrage de Marie-France Hirigoyen " Le harcèlement moral: La violence perverse au quotidien". Quelqu'un m'a offert ce livre pour m'ouvrir les yeux sur la situation que je vivais à l'époque et cela a été pour moi un tsunami. Une vague énorme de compréhension qui m'a permis de sortir d'une relation toxique et aller pas à pas vers la femme que je suis aujourd'hui. Je crois que je ne remercierai jamais assez cette personne pour ce cadeau immense !
Alexia Guilbert
Peux-tu me donner des noms de personnes qui t'inspirent ? Et pourquoi ?
Il y a en beaucoup mais pour les personnes qui me connaissent bien, elle savent que mon mentor N°1 est Frida Khalo (1907 - 1954) : une peintre mexicaine , reconnue pour ses célèbres autoportraits , décrits comme faisant partie du mouvement surréaliste. A 17 ans, Frida a subi un grave accident de la route qui laissera des séquelles indélébiles. C’est suite à cet accident qu’elle va vraiment peindre sérieusement. Une femme qui a su transcender ses expériences de vie et sa douleur pour créer de la beauté et des œuvres qui ont fait d’elle la peintre d’art la plus reconnue d’Amérique latine.
J'admire aussi profondément Philippe Croizon et Théo Curin (eh oui aussi des hommes). Tous deux ont été amputés des 4 membres et ont su en tirer une force de vie incroyable qui force mon admiration. Quand je les vois réaliser leurs exploits sportifs je me dis que l'être humain a une faculté de résilience hors normes et que tout est possible !
Mais je ne voudrais pas oublier mes mentors du quotidien, toutes ces personnes que je rencontre sur mon chemin et qui me permettent de grandir et évoluer encore !
Alexia Guilbert
Alexia Guilbert
Dans quel lieu aimes-tu travailler (bureau, café, etc.) ? Et quel type d'organisation adoptes-tu ?
Je travaille de chez moi. J’ai la chance d’avoir une belle et lumineuse maison donc c’est très agréable. J’ai quand même parfois l’ennui du travail en équipe et des discussions le matin autour d’un café… Heureusement, je fais partie de réseaux et je suis entourée de supers entrepreneuses que je peux voir ou appeler dès que j’ai un coup de mou !
Je n’ai plus d’enfants à la maison alors je n’ai pas trop de contraintes. J’ai tendance à travailler beaucoup car j’adore mon métier mais je sais aussi couper et prendre du temps pour moi. J’essaie d’établir des priorités et de travailler par objectifs mais je me rends surtout disponible pour les accompagnements avec mes clientes. Je m’octroie le vendredi après-midi de libre pour prendre des moments juste pour moi.
Quel regard portes-tu sur ton parcours ?
Je suis très fière de moi. J’avoue que parfois, si je regarde en arrière, je n’en reviens pas d’avoir parcouru tout ce chemin en 6 ans. Je ne pensais pas pouvoir changer autant et aussi profondément. J’ai beaucoup d’amour et de compassion pour cette femme à la fois contrôlante et vulnérable que j’étais. Elle fait partie de moi mais j’aime cette femme que je suis devenue (j’espère ne pas paraître prétentieuse !!!). Je me dis que tout est possible pour « celui qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais » (Xavier Dolan).
Quel est ton rapport avec les réseaux sociaux ?
Là c'est une grande question ! C'est un rapport un peu mitigé car à la fois cela me permet de faire connaître mon travail bien au-delà de ma ville, de ma région. Toucher des personnes que je ne verrai peut-être jamais physiquement. C'est un formidable accélérateur de croissance. Avant il fallait faire du porte à porte et aujourd'hui une vidéo peut-être vue des milliers de fois en une seule journée. Mais je trouve aussi que cela prend du temps et de l'énergie et parfois j'ai besoin de tout couper pour reprendre mon souffle. C'est quelque chose que j'ai dû apprivoiser car je ne suis pas née avec facebook ou instagram, ni même les téléphones portables. C'est toute une facette de mon métier que j'ai dû apprendre et à laquelle j'accorde beaucoup de temps. Mais j'ai fait de si belles rencontres grâce aux réseaux sociaux que cela équilibre la balance !
Alexia Guilbert
Tu as auto-édité ton jeu "De Madame Parfaite à parfaitement moi" en 2020. Peux-tu nous parler cette expérience ?
Une aventure ! J'aime beaucoup les jeux de cartes oracles et je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas de jeu d'auto-coaching sur la charge mentale et le perfectionnisme. Qu'à cela ne tienne, j'ai décidé de créer le mien ! J'ai pris un carnet et un stylo et j'ai noté mes idées. Je me suis dis que c'était dommage que cela reste à l'état de brouillon dans un carnet alors j'ai contacté une illustratrice. Elle a tout de suite senti l'énergie de ce projet et a réalisé des petites "Madame parfaite" exactement comme je les avais imaginées ! C'était vraiment excitant de les voir prendre vie, de les améliorer jusqu'à ce qu'elles aient une identité propre. Ensuite j'ai franchi un autre cap : les faire imprimer (sachant que je n'y connaissais rien !). Je vous passe les détails des recherches d'imprimeurs, avocats, specimens à faire réaliser, erreurs de marges...Bref....en janvier 2020 pour ma première conférence "en live" le jeu est là ! Je n'en reviens pas moi-même d'avoir réussi cette étape et de le prendre dans mes mains. En 3 mois, j'en ai vendu 250 exemplaires et j'avais de nombreux retours positifs. Ce qui m'a amenée à rechercher un éditeur ....Les éditions KIWI ont aimé le projet et surtout y ont cru ! J'ai signé mon contrat d'édition et malgré le contexte quelque peu chaotique, le jeu est sorti dans les librairies le 13 juillet 2021. Quelle fierté ! Je n'aurais jamais cru aller jusque là et pourtant aujourd'hui il est vendu en France, Belgique, Suisse, Luxembourg et Québec. C'est juste incroyable ! Cela me donne encore plus la conviction de croire en mes rêves et de persévérer dans les projets auxquels je crois. J'espère que ce jeu simple et fun va permettre à de nombreuses femmes de lâcher-prise et de croire en leur potentiel...
Alexia Guilbert
Alexia Guilbert
Alexia Guilbert
Ton jeu est maintenant mis en vente avec les éditions Kiwi dans toutes les librairies de France et au Québec . Il s'agit aussi d'une nouvelle version. Comment en es-tu arrivée à réaliser ce rêve ?
J'y ai cru et je n'ai pas lâché mon projet. Avoir la foi, je crois que c'est ce que je peux retenir de cette belle aventure. Et surtout persévérer. Parfois on a des idées, des envies et on laisse tout au fond d'un tiroir. Mais ce sont sans doute des pépites qui dorment ! Alors ouvrir les vieux tiroirs, enlever la poussière et passer à l'action. C'est ça la recette !
Alexia Guilbert
Ton jeu s'adresse à qui ?
Mon jeu s'adresse à toutes les wonderwomen qui cherchent à faire rentrer un programme de 48h en 24 ! Il faut savoir qu'environ 8 femmes sur 10 souffrent de la charge mentale. Cette pression d'être une bonne mère, une bonne conjointe, une super copine mais aussi une employée modèle toujours disponible ! Les femmes ont encore tendance à cumuler les rôles, les missions, les exigences et les journées à n'en plus finir. Le jeu est destiné à ces femmes, pour leur permettre de lâcher cette pression de la perfection et de l'exigence pour devenir parfaitement imparfaites... et bien dans leurs baskets !
Nous sommes en collaboration pour l'expo photo 24th Avenue qui sera présentée en septembre. Peux-tu nous expliquer le pourquoi de ce projet ?
Plusieurs choses par rapport à ce projet. Tout d'abord, j'avais envie de célébrer les 4 ans de mon entreprise. Un challenge au vu du contexte actuel. Je voulais également mettre en valeur ces femmes qui me font confiance, qui me touchent et que j'admire par leur profonde envie et conviction à vouloir transformer leur vie. Lorsque j'ai réfléchi au "comment", une personne m'est immédiatement venue en tête : TOI. Amandine Fénix, la photographe qui sait si bien révéler la beauté des femmes, tant intérieure qu'extérieure. Toi qui sait si bien leur montrer combien elles sont belles et qu'elles n'ont pas à se cacher ni à se dévaloriser. Quand je t'en ai parlé nous avons tout de suite été sur la même longueur d'ondes, portées par cette envie commune. Alors de cette petite étincelle est née une grande idée : 24th Avenue. Pourquoi ce nom ? Parce que nous avons décidé de voir grand pour ta première expo et mon évènement de ce genre. 24 parce que l'évènement aura lieu le 24 septembre et le thème de New-York pour sa vision grand angle. Un magnifique projet qui va voir le jour grâce à cette belle collaboration mêlant amitié et professionnalisme. Avec une mention spéciale pour Sophia de La Box So Cute qui nous accompagne sur la décoration de la salle, pour rendre ce moment encore plus magique !
Alexia Guilbert
Où peut-on te retrouver sur le net ? (site, agence, insta etc..)
Il y a de nombreux endroits pour me trouver !
Mon site internet : www.alexia-guilbert.fr
Ma chaîne You Tube : Alexia GUILBERT - IMparfaitement Soi
Facebook : Alexia GUILBERT - IMparfaitement Soi
Instagram : alexiag_imparfaitement soi
Linkedin : Alexia Guilbert
Alexia Guilbert
Alexia Guilbert
De quoi rêves-tu pour la suite ?
C'est une bonne question ! J'ai toujours 1001 projets dans la tête ! Je crois que j'ai envie de rayonner encore plus grand pour permettre aux femmes (et aux hommes bien sûr) de croire en elles et en leur potentiel immense. Les inciter à OSER et à croire en leurs rêves... Ce serait donc par d'autres livres, conférences en dehors de la France. Des accompagnements en grands groupes et pourquoi pas créer un centre pour apprendre à devenir imparfaitement soi ???
Alexia Guilbert

Merci encore à Alexia d'avoir accepté de participer à mon projet. Rendez-vous immédiatement en magasin pour y découvrir son jeu "De Madame Parfaite à parfaitement moi"

Si cette interview vous a plu, allez vite découvrir les autres ci-dessous.

Eric Vérat
Eric Vérat
Auteur et scénariste
Laure Geisler
Laure Geisler
Médecin et journaliste
Leïla Bahsaïn
Leïla Bahsaïn
Écrivaine
Tess Corajod
Tess Corajod
Illustratrice et permacultrice
Clément et Nicolas
Clément et Nicolas
Humains vivants
Stéphanie & Julie
Stéphanie & Julie
Sœurs & Entrepreneures
Alexia Guilbert
Alexia Guilbert
Coach de vie
Nathalie Masson
Nathalie Masson
Prof' de français et maman
Matthieu Faivre
Matthieu Faivre
Gérant de BMX Lab
Octobre
Bientôt...
Novembre
Bientôt...
Décembre
Bientôt...
En savoir plus sur ce projet...
Amandine Fénix
Amandine Fénix
Photographe et vidéaste